Est-ce que mon organisation est agile ?

Market wallpapers

Dans les différents ateliers agiles que j’anime, je commence souvent les sessions en posant la question « Qu’est-ce que l’agilité ? » et « Qu’est-ce qu’une organisation agile ? ». J’ai posé cette question des dizaines de fois. La plupart du temps, les réponses formulées sont plus ou moins satisfaisantes, mais elles ne sont jamais précises.

Pourtant, de plus en plus d’entreprises du secteur IT parlent d’agilité. Une large majorité aspire à le devenir ! Il semblerait que ce soit « LA » démarche qui changerait TOUT.

Bien, mais en disant ceci, on n’a rien dit !

L’agilité ne fait pas que des heureux. Tout autour de moi, j’entends également des critiques cinglantes concernant les méthodes agiles. Nombreux sont ceux qui vivent mal la transformation agile.

Alors, est-ce que ce sont les principes de l’agilité qui engendrent ce malaise ou est-ce plutôt dû aux mauvaises utilisations qu’on en fait ?

Au risque que l’agilité devienne un mot four-tout, il est important et urgent de trouver un consensus, une explication nette et précise de ce que c’est.

Voici, comment je qualifierais l’agilité :

C’est un ensemble d’activités réalisées dans une organisation ou un système qui aide à atteindre un objectif, un idéal professionnel décrit dans les valeurs et principes du MANIFESTE AGILE.

Je pense sincèrement que ce manifeste représente un idéal. Je le compare souvent, toute proportion gardée, à la Déclaration universelle des droits de l’Homme mais appliquée au secteur de l’IT : tout le monde y aspire, très peu le respectent dans sa globalité et la majorité en est très loin (malheureusement).

Pour mieux comprendre ce qu’est l’agilité, il est donc nécessaire de comprendre ce qu’est Le Manifeste Agile. Ce dernier est composé de 4 valeurs et 12 principes.

Les 4 Valeurs du manifeste AGILE : 

  1. Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
  2. Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
  3. La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
  4. L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan.

Source : « http://agilemanifesto.org/iso/fr/manifesto.html« 

Ainsi, toute activité, réalisée dans un cadre professionnel, qui nous éloigne de ces valeurs, nous éloigne, par la même occasion, de l’agilité ! 

Les auteurs du manifeste agile recommandent de suivre 12 principes. Pour résumer, voici ce dont il est question : 

  • Satisfaire le client en lui livrant de la valeur le plus rapidement et régulièrement possible et éviter le travail inutile.
  • Dans l’objectif de maximiser l’avantage compétitif du client, lui permettre de changer le périmètre d’un projet, même tardivement.
  • Délivrer, le plus rapidement et régulièrement possible, un logiciel opérationnel. Ceci étant la principale mesure d’avancement.
  • Favoriser la synergie d’équipe et la collaboration en face à face dans un rythme soutenable et constant et mettre tout en œuvre pour que les équipes soient motivées.
  •  Favoriser l’auto-organisation des équipes et leur faire confiance.
  •  S’inscrire dans une démarche d’amélioration continue. 

Dans le cadre de mes activités professionnelles, j’aide les organisations, les équipes et les individus à se rapprocher le plus possible de ces valeurs et principes. Ce n’est malheureusement pas une tâche facile ni évidente mais c’est un magnifique challenge. 

En réalité, chaque principe cité ci-haut présente une multitude de contraintes et de risques. Ces principes nous imposent de comprendre les facteurs organisationnels, politiques, psychologiques, humains et bien d’autres. Il est donc nécessaire de préparer une stratégie et un plan d’action de transformation de court, moyen et long terme et de les ajuster en fonction de la vitesse à laquelle la transformation s’effectue.

Une transformation agile implique nécessairement un changement de culture. Changer la culture d’une équipe peut, dans certains cas, se faire dans un laps de temps assez court. Changer la culture d’une entreprise, par contre, prend des années.

Pour revenir à notre question : « Est-ce que mon organisation est agile ? », j’estime, personnellement, qu’une organisation ou une équipe qui applique moins de 70% de ces principes ne l’est pas. Elle peut cependant être sur le chemin de l’agilité.

Et vous, êtes-vous agile ? 

3 réflexions au sujet de « Est-ce que mon organisation est agile ? »

  1. Have you ever thought about publishing an e-book or guest authoring on other websites?
    I have a blog based on the same information you discuss
    and would love to have you share some stories/information.
    I know my audience would appreciate your work. If you’re even remotely interested,
    feel free to send me an e-mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.