La transparence managériale : un enjeu stratégique ?

url1

« Nous allons gagner et l’Occident va perdre. Vous n’y pouvez plus grand-chose, parce que c’est en vous-même que vous portez votre défaite. Vos organisations sont tayloriennes ; mais le pire, c’est que vos têtes le sont aussi. Vous êtes persuadés de bien faire fonctionner vos entreprises en distinguant d’un côté les chefs, de l’autre les exécutants ; d’un côté ceux qui pensent, de l’autre ceux qui vissent. Pour vous, le management, c’est l’art de faire passer convenablement les idées des patrons dans les mains des manœuvres. » Konosuke Matsushita, juin 1985. fondateur de Matsushita Electric (Panasonic).

À l’heure d’Internet, du village global,  à l’heur des petites poucettes comme aime les appeler Michel SERRES, les dirigeants qui ont l’ambition de bâtir une entreprise innovante, prospère et pérenne ont l’obligation de revoir leurs paradigmes. Lire la suite

Les 5 ruptures : par Marc HALEVY

Chaplin-Charlie-temps-modernes-1024x793

Je viens de découvrir cette vidéo de Marc HALEVY… Quel bonheur !

Cette vidéo nous permet de comprendre un peu plus les profonds bouleversements que nous vivons. Une transformation dont nous ne percevons pas facilement l’ampleur car nous la façonnons tout en étant façonnés par elle. Elle est en nous et nous sommes en elle !

En résumé, c’est le déclin des paradigmes du 18 et 19e siècle et le début de paradigmes des générations Y et Z… Le déclin des valeurs du paraître, et l’émergence des valeurs de l’être… Recherche de sens, recherche de nouveaux modèles familiaux, d’éducation, d’organisation, d’entreprise, etc. Recherche d’un nouveau modèle du « vivre ensemble ».

Notre monde est à réinventer ! Quoi de plus passionnant ? Lire la suite

75% des produits n’atteignent jamais leur retour sur investissement !

failure_success

Voilà qui est impressionnant comme chiffre. Shikhar GHOSH, professeur à la Harvard Business School, publie les résultats d’une recherche que je vous invite à lire. De plus, Shikhar nous donne quelques pistes d’amélioration.

« … The statistics are disheartening no matter how an entrepreneur defines failure. If failure means liquidating all assets, with investors losing most or all the money they put into the company, then the failure rate for start-ups is 30 to 40 percent, according to Shikhar Ghosh, a senior lecturer at Harvard Business School who has held top executive positions at some eight technology-based start-ups. If failure refers to failing to see the projected return on investment, then the failure rate is 70 to 80 percent. And if failure is defined as declaring a projection and then falling short of meeting it, then the failure rate is a whopping 90 to 95 percent. »

Source : Harvard Business School

Lire la suite : Harvard Business School

Beyond Budgeting : Gestion budgétaire Agile ?

?????????????????????????????????????????

Un nouveau terme fait surface. Le Beyond Budgeting. Pourtant, ce terme n’est pas si nouveau que ça puisque des personnes, intéressées par le sujet, y travaillent depuis plus de 10 ans. Encore mieux : des entreprises (Banques, Usines, etc) ont carrément eu le temps de mettre en application les principes du Beyond Budgeting.

En 2003, la revue Harvard Business Review sortait un article intitulé : « Who Needs Budgets ? » et parlait des prémices du concept de Beyond Budgeting. Lire la suite

Le Modèle de Kano : Un outil marketing simple et puissant

Building_Dialogue

Dans le cadre des formations et du coaching que j’anime, il m’arrive souvent de présenter sommairement un outil marketing assez simple et puissant appelé : Le Modèle Kano.

Ce modèle peut aider le Product Owner à mieux concevoir et comprendre son produit. Il permet également de mieux définir le Minimum Viable Product (MVP ou Produit Minimum Viable en français).

Je constate trop souvent que ce modèle est encore très peu connu du public. J’ai donc décidé de vous le présenter un peu plus en détail.

Comprendre le Modèle de Kano

Les origines du modèle Kano remontent à la fin des années 70. Il a été développé par Noriaki KANO, professeur, auteur et consultant en management de la qualité. Son objectif consistait à créer un modèle qui aide à mieux identifier et catégoriser les besoins du client.

Dans le cadre de ce modèle, Noriaki nous propose de catégoriser les caractéristiques et/ou fonctionnalités en 5 types ayant une forte influence sur la satisfaction du client : Lire la suite

Le bonheur au Travail : ÇA MARCHE !!

« L’individu, associé aux objectifs de son organisation, passe du statut d’individu à celui de collaborateur, de contributeur actif. Il n’hésite plus à donner spontanément le meilleur de lui-même sans qu’il y ait besoin de surajouter des dispositifs de contrôle ou de sanction. »

Voici donc, en résumé, ce que disait Douglas McGregor au sujet de la théorie Y du management de l’Homme dans l’entreprise. Douglas nous en parle pour la première fois dans son livre « The Human Side of Enterprise » publié en 1960. Lire la suite

J’ai étendu mes rêves sous tes pieds : Alors marche doucement…

143437-ken-robinson-580x310

“Si j’avais les vêtements brodés du ciel,
couverts de lumière d’or et d’argent,
les vêtements bleus et pâles et sombres de la nuit, de la lumière et de la pénombre,
j’étendrais ces vêtements sous tes pas.

Mais moi, qui suis pauvre, n’ai que mes rêves.
J’ai étendu mes rêves sous tes pieds.
Alors marche doucement car tu marches sur mes rêves.”
Par : William Butler YEATS

« Tous les jours, partout, nos enfants étalent leurs rêves sous nos pieds. Et nous devrions marcher doucement…  »

Quelle émouvante présentation de la part de Sir Ken Robinson, expert de l’éducation et spécialiste de la créativité et de l’innovation. Avec un humour « british » tranché au couteau, Ken, nous dit que l’éducation devrait être organique (plus adaptée au monde d’aujourd’hui) alors qu’elle est linéaire (et plus adaptée aux siècles passés).

Puisqu’une image vaut mille mots, que dire d’une vidéo ! Je vous invite à regarder ce TED dont le sujet est l’éducation.

Par ailleurs, voici un entretien avec Ken en Français et réalisé par l’étudiant.fr. (Lire l’entretien).

Finalement, pour ceux intéressés par les sujets de l’éducation, l’innovation, la créativité et la motivation, je vous invite à lire ce livre : L’élément (disponible sur Amazon). (Je pense entre autres à mes amis Nicolas P. et Guillaume L.)

L’entreprise collaborative : un état instable des rapports humains

Un article fort intéressant de la part de Bertrand DUPERRIN. Je suis sont blog depuis un certain temps et j’apprécie beaucoup son analyse. Celle-ci traite de l’état instable des relations humaines dans l’entreprise collaborative… Bonne lecture !

Par : Bertrand DUPERRINduperrin.com

instable

“Ca n’avance pas”. “7 ans qu’on entend la même chose”. “Les gens dépriment”. “Rien de neuf”.  Voilà ce qu’on entend de plus en plus souvent au sujet des formes nouvelles d’entreprise, “sociale”, collaborative, voire digitale, traduisant une déception certaine de nombre d’acteurs et d’observateurs du sujet.

Une perception surement faussée. Pour ne parler que de l’Enterprise 2.0 Summit, dernier événement majeur auquel j’ai assisté sur le sujet, on voit quand même que le nombre de réussites majeures augmente, que les cas se renouvellent et se diversifient et même des exemples de transformation organisationnelle radicale comme chez Poult, certainement l’exemple de plus abouti de réinvention du modèle d’entreprise qu’on ait pu voir en France ces derniers temps. Lire la suite

Pourquoi vos équipes ne prendront pas de risques ?

Ownership

On me demande souvent : « Comment faire pour motiver les collaborateurs ? ». Évidemment, je ne vois qu’une seule réponse à cette question : « Et d’après vous, qu’est-ce qui explique leur démotivation ? »

Motiver des individus est une problématique complexe et toute réponse rapide ne pourrait qu’être simpliste. Je pense également que la démotivation est, en grande partie, le résultat d’un environnement organisationnel démotivant.

Il en va de même pour l’innovation : qu’est ce qui explique qu’en général, plus l’organisation est grande, moins elle innove ? Bien que je ne sois pas de certain de cette affirmation (d’ailleurs si vous avez des statistiques qui le confirment ou pas je suis preneur), cela me semble être le cas dans les organisations que j’observe en France.

En réponse à cette question, qui concerne un sujet aussi fondamental que l’innovation, une autre question me vient à l’esprit : Et pourquoi plus l’organisation est grande, moins les gens osent prendre de risques ? La peur ? La peur de l’échec, la peur de l’erreur, la peur de l’inconnu, la peur du manque de prévisions, la peur de ce qui n’est pas maîtrisé et surtout, la peur du blâme… Et quand la peur du risque devient une culture, il en est fini de l’innovation et, tôt ou tard, de l’organisation. Lire la suite

Le patron le plus aimé au monde…

Ça se voit tout de suite que c’est un bon patron : il suffit de voir ses souliers :p

Mais surtout, surtout remarquez bien, en fin de vidéo, l’emplacement de son bureau : au beau milieu de ses collaborateurs. Ça sent le patron libérateur !

Source : www.ohmymag.com
A l’occasion de son départ à la retraite, un grand patron d’un site internet, Mark Sebba, a reçu une immense surprise de la part de l’ensemble de ses employés. Découvrez laquelle !

Cette vidéo est la preuve que l’on peut être patron d’une entreprise, un grand nom du business mondial mais également un homme respecté, aimé et adulé. Après avoir créé et passé onze années à la tête d’un grand site internet, Mark Sebba a été surpris de voir l’engouement que lui portait l’ensemble de ses employés. En arrivant au bureau le matin du 9 juillet, ce dernier a pu apercevoir ses employés le féliciter alors qu’il déambulait dans les couloirs de l’entreprise accompagné d’un chanteur interprétant une nouvelle version de I’m The Man d’Aloe Blacc. Il a ainsi pu voir qu’à l’autre bout du monde, ses autres employés avaient participé à la fête. Un grand moment d’émotion !

Voici une autre vidéo intéressante de Mark Sebba concernant le fonctionnement de la société qu’il gère : Lire la suite